En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience de l'application. En savoir plus sur les cookies.
Auteur ou compositeur
Description
1 disque compact + 1 livret
Note générale
Textes des chansons
Résumé
Célèbre compositeur d'opéras du XIXe siècle (avant même Mozart, Verdi ou Wagner), Giacomo Meyerbeer rencontre un immense succès en Italie en écrivant des opéras dans le style de Rossini. C'est à Paris qu'il remporte ses plus grands triomphes avec Robert le Diable (1831), Les Huguenots (1836) et Le Prophète (1849), oeuvres considérées comme fondatrices du "Grand opéra français". Meyerbeer est un des rares compositeurs à avoir réussi la délicate synthèse entre la technique orchestrale allemande, l'art du bel canto rossinien et le souci de la déclamation française. Fascinée depuis toujours par sa musique, l'immense soprano Diana Damrau décide de lui rendre le plus beau des hommages dans cet enregistrement avec l'orchestre et le choeur de l'opéra de Lyon sous la direction d'Emmanuel Villaume, lui aussi grand spécialiste de la musique française. Diana Damrau brille par son lyrisme, son brillant, sa puissance dramatique et nous fait découvrir ou redécouvrir les airs les plus célèbres des 10 plus grands opéras de Meyerbeer. A noter, deux premières mondiales aux disques.
Liste des titres
Mon coeur s'élance et palpite (La prophète)
 
Robert, toi que j'aime (Robert le diable)
 
Nun in der dämm'rung stille (Alimelek, oder die beiden kalifen)
 
Ah, mon dieu !... C'est bien l'air que chaque matin (L'étoile du nord)
 
Là-bas, sous l'arbre noir... Fleurs nouvelles, arbres nouveau (L'africaine)
 
D'una madre disperata... Con qual gioia (il crociato in Egitto)
 
Ombre légère (Le pardon de Ploërmel)
 
Oh schwester, find'ich dich !... Lebe wohl, geliebte schwester (Ein feldlager in schlesien)
 
Sulla rupe triste, sola... Ah questo bacio (Emma Di Resburgo)
 
O beau pays de la Tourainea ce mot seul s'anime (les huguenots)
 
Anna, qu'entends-je... Adieu mon doux rivage (L'Africaine)
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.

Suggestions