Auteur ou compositeur
Collaborateur
Niquet, Hervé chef d'orchestre
 
Münchner Rundfunkorchester
Description
1 disque compact + 1 livret
Note générale
Textes des chansons
Résumé
Après un album de mélodies Néère, Véronique Gens présente son récital, cette fois avec orchestre, qui lui donne l'occasion de mettre en valeur la maturité de son soprano "falcon", tessiture centrale typique de l'opéra romantique français, et qui tire son nom de Cornélie Falcon, créatrice des ouvrages de Meyerbeer et Halévy dans les années 1830. Elle rend hommage à des compositeurs dont elle a été la première à révéler des pages inconnues à l'occasion de projets élaborés par la fondation Palazzetto Bru Zane, qui a également coproduit le présent enregistrement : David, Godard, Saint-Saëns, Halévy... Le programme proposé alterne tous les genres en vogue à l'époque romantique : l'opéra (Saint-Saëns, Halévy, Godard, Février), l'opéra-comique (David), l'oratorio (Franck, Massenet) et la cantate du Prix de Rome (Bizet, Bruneau). Un clin d'oeil à Wagner et à son Tannhäuser - dans sa traduction française des années 1860 - complète ce programme dirigé par un vieux complice de la soprano et un des meilleurs spécialistes de la musique française, Hervé Niquet.
Liste des titres
Seigneur ! Est-ce bien moi que vous avez choisie ? (Geneviève)
 
Moi, du sauveur, je suis la mère (Les béatitudes)
 
Ah !... Quel songe affreux ! (Stradella)
 
Là-bas, vers le palais (Les guelfes)
 
Sous le feuillage sombre (Lalla-roukh)
 
Dit-elle vrai ? (Gismonda)
 
Ah ! Laissez-moi, ma mère ! (Etienne Marcel)
 
Le dernier sommeil de la vierge (La vierge)
 
Rêve infini, divine extase (La vierge)
 
Ce sentier nous conduit vers le couvent voisin (La magicienne)
 
Prière, ô doux souffle de l'ange ! (Clovis et Clothilde)
 
Le flot se lève (Rédemption)
Exemplaires
Aucun résumé n'est disponible.
Aucune critique n'est disponible.
Aucun lien n'est disponible.
Aucun extrait n'est disponible.
Commentaires

Suggestions